dimanche 10 février 2019

Anniversaire des 6 ans avec une chasse au trésor dans la forêt, activités simples et 100% "récup", dont une piñata facile à faire.





Cette année, pour les six ans de Raoul, nous avons décidé d'emmener les copains dans notre belle forêt, avant de rentrer souffler les bougies à la maison.

Nous leur avons préparé une chasse au trésor, repéré les jolies cabanes et les arbres penchés pour organiser un parcours agréable. 

Des coccinelles en chocolat cachées dans un tronc d'arbre, une piñata home made accrochée à une branche, un stand de "potions magiques" (de la menthe à l'eau ^_^), un petit jeu à faire les yeux bandés (remettre le chapeau de l'ours à taton), petits biscuits dans une cabane...

Pour le retour à la maison, j'ai préparé une table simple avec de quoi boire et manger: Jus d'orange, sirops de menthe et de grenadine à l'eau(nous aimons les bio de Meneau), tisane, bananes séchées, amandes, bonbons en petite quantité, brioches, madeleines et deux gâteaux au chocolat (recette ICI). 
Pour la déco j'ai pris quelques jouets de Raoul, de la poudre de coco, des amendes effilées (que je trouve en vrac). 
La guirlande vient de chez Hema, elle est en papier et je la conserve pour toutes nos fêtes. Elle fait 10 mètres. On peut aussi en fabriquer évidemment, c'est très simple. 

Et au moment du départ, nous avons offert un petit livre d'histoires du Père Castor...

POUR FAIRE LA PIÑATA:

- Récupérez un carton d'emballage.
- Découpez la même forme deux fois. Nous avons choisi de faire une étoile car il nous restait du papier doré récupéré d'un cadeau reçu à Noël.
- Puis découpez des bandes larges d'environ 10/15 cm de la longueur du contour de votre forme et les fixer afin de faire votre "boîte" sans fermer le haut.
- Faire un petit trou en haut de la boîte et y accrocher une ficelle à l'aide d'un noeud.
- Rembourrez de confiseries et/ou petits cadeaux et de confettis (récupérés dans la trouyoteuse ou découpés dans de vieux papiers). Fermez le tout.
- Décorer: soit en peignant, soit en collant du papier. Nous avons choisi de coller du papier récupéré avec la colle Ukkie, à l'eau, que nous adorons.
- Remplir: Nous avons cousu des petits sacs et mis dedans quelques bonbons achetés en vrac. Nous avons aussi mis des petites balles cousues au crochet ou en feutre (voir ICI le tutoriel)...









mardi 29 janvier 2019

Geste simple: un sac en tissu pour acheter le pain à avoir toujours sur soi...



Le sachet en coton pour récupérer le pain chez le boulanger -c’est tout bête un minuscule sachet à avoir dans son sac tout le temps- et ça vous débarrasse d’un bon paquet d’emballages!

Sincèrement c'est un des sachets réutilisables que j'ai mis le plus de temps à dégainer. Parce qu'en boulangerie, il n'est pas toujours évident de couper la personne qui vous sert dans son élan. Bien souvent le sachet (en papier mais parfois encore en plastique et même en "bio"!!) est déjà dans ses mains... 
Il y a aussi assez souvent la queue dans les boulangeries ce qui peut entrainer une peur de déranger, de casser le "rythme". 

Ça n'a pas été aussi simple pour moi que dans le rayon Fruits et Légumes du magasin bio où je me sers seule et ne dépends donc de personne.

Passer la peur du regard des autres, oser demander gentiment, et se rendre compte qu'en fait ça passe très très bien.

J'en suis même ressortie avec de la satisfaction, la sensation d'avoir réussi un petit défi de plus vers le mieux consommer... 


lundi 28 janvier 2019

Les jolis livres pour enfants qu'on trouve dans les jardins Waldorf, à acheter ou à louer...


De temps en temps, sur Instagram, je vous glisse une petite photo d'un joli livre lu dans les jardins d'enfants Steiner. 
Je voulais depuis longtemps vous en présenter ici parce qu'ils sont peu connus et méritent de l'être selon moi.
Les dessins sont beaux, les histoires intelligentes et douces, en accord avec nos valeurs; entraide, respect de la nature, amour des animaux, autonomie...

Pour ceux qui habitent près de Paris, il est en plus possible de les louer à la bibliothèque Steiner Waldorf, située dans le 6ème arrondissement, rue de la Grande Chaumière, à côté de la librairie Triades où on peut les acheter (ou sur leur site). 
Il doit exister d'autres bibliothèques en France, je vous invite si vous êtes intéressé à aller regarder sur le site de la fédération Waldorf.  

Aujourd'hui voici ce livre dont Raoul (5 ans) est ultra friand en ce moment:
"Une bonne grosse galette", adaptation du conte russe "Kolobok", illustré magnifiquement par Loek Koopmans.

C'est l'histoire de trois vieilles dames qui souhaitent préparer une galette. 
Chacune ramène un ingrédient et elles se mettent à cuisiner ensemble... 
Seulement, une fois cuite, la galette s'échappe et roule vers la forêt. 
Alors, les animaux se mettent tous à lui courir après pour pouvoir la croquer mais n'y arrivent pas. 
Jusqu'à ce que la galette croise des enfants affamés... 


lundi 21 janvier 2019

DIY: Un doudou serpent à partir de (vieilles) chaussettes!



On a toujours des chaussettes à recycler! Parce qu'elles sont trop usées, trouées, qu'il manque la seconde... 
J'avais depuis quelques mois un petit panier de chaussettes seules ou trop abimées pour être raccommodées. 
Quand Raoul a louché pour la énième fois sur le gigantesque serpent peluche de son copain, j'ai eu l'idée de lui en faire un avec ces fameuses chaussettes. 
Depuis le temps qu'il en rêve... 
Je lui ai proposé de le faire avec lui.
Il a trouvé l'alternative intéressante et était ravi de se mettre au travail. Et plus que ravi du résultat, il joue beaucoup avec.

Pour fabriquer ce serpent, il vous faut:

- 5 à 10 chaussettes
- Du fil et une aiguille ou une machine à coudre
- Deux boutons et un fil rouge (ou ruban)
- De quoi rembourrer: ici nous avons utilisé de la laine cardée naturelle (achetée comme toujours ICI) et découpé en petits bouts les morceaux de chaussettes restants. Ça marche très bien. 

J'espère que les dessins suivants seront assez clairs pour vous. J'ai également fait une petite vidéo. 
Pour la queue, il suffit de faire un noeud avec le haut de l'élastique de la chaussette qu'on aura coupé en deux, ou avec une ficelle.







dimanche 13 janvier 2019

Activité à faire en famille: des balles de laine de toutes les couleurs.



C'est une activité régulièrement pratiquée dans les écoles de pédagogie Waldorf. 

Je l'aime vraiment beaucoup car bien que très simple à réaliser c'est une véritable expérience pour l'enfant qui transforme seul une laine légère et mousseuse en une petite balle compacte et dure avec laquelle il pourra jouer longuement... 


Pour les réaliser, il vous faut:

- Une bassine d'eau
- De la laine cardée (je conseille celle de  chez Mômes et Compagnie, notre magasin de jouets et matériaux écologiques préféré)
- Du savon de Marseille (je conseille le Marius Fabre, vraiment naturel)



Faire une boule avec de la laine cardée de la couleur de votre choix. Nous prenons toujours de la laine naturelle -non teinte donc- pour commencer car nous en avons beaucoup d'avance. On utilise la couleur pour le dessus uniquement mais vous pouvez tout faire avec de la couleur...


Une fois la boule formée (grossièrement, cela reste très souple, c'est normal) plongez la dans la bassine d'eau puis essorez bien.
Recouvrez ensuite d'une petite couche fine de laine de couleur. Humidifiez. 


Recommencez 4 ou 5 couches (vous pouvez mélanger les couleurs pour des boules bicolores, tricolores etc.) comme cela, sans faire tourner la boule dans vos mains mais juste en la façonnant. 


Vous pouvez maintenant faire tourner la boule entre vos paumes de mains.


D'abord doucement, puis de plus en plus rapidement jusqu'à ce que la boule soit dure. 



 
Maintenant, vous allez savonner légèrement vos mains et faire tourner encore un petit peu la boule entre vos paumes.


En essorant régulièrement.


Vous obtiendrez une balle bien dure et bien solide.


Rincez-là à l'eau claire et votre boule sera prête pour jouer (en fait, un peu humide encore, mais Raoul a du mal à ne pas s'en servir directement... Elles sèchent rapidement).



samedi 5 janvier 2019

Manger bio, notre chemin.


Je sais que le sujet du bio est délicat et qu'il ne met pas tout le monde d'accord. 
Je ne cherche pas à convaincre, je vous explique simplement comment nous le vivons.

Je mange personnellement bio depuis que je suis adolescente, le Naturalia était situé juste devant la fac et j'y faisais mes courses chaque jour. Des choses simples et peu coûteuses, pommes de terre, légumes, lentilles, fruits, laits végétaux, céréales, poissons, oeufs, en très gros.
Mon mari mange bio aussi depuis qu'il est étudiant. Pour le goût des fruits et légumes avant tout me dit-il.

Aujourd'hui, nous avons fait du chemin. Naturalia ne nous satisfait plus comme avant, beaucoup d'emballages, une qualité très industrielle pour les fruits et légumes. 
Nous avions été ravis par l'ouverture d'un Bio C Bon juste en face de chez nous mais très vite déçus par le manque d'actions écologiques (surremballage, publicités polluantes...) et la provenance douteuse (très souvent lointaine et pas toujours bio) de leurs fruits et légumes.
Magasins locaux (Queues de Cerise à Issy Les Moulineaux pour nous) et BioCoop semblent les plus clean aujourd'hui à nos yeux. Chez eux nous trouvons de nombreux produits locaux et labellisés.
Aujourd'hui nous ne mangeons plus simplement bio, nous faisons attention aux emballages, aux provenances, du local le plus possible et aux labels, Demeter, Nature et progrès étant gages de qualité supérieur. 
Il est vrai que ces labels se paient et que certains producteurs ne veulent/peuvent pas investir mais font quand même bien les choses. 
Malheureusement, le monde dans lequel nous vivons étant devenu tellement cracra qu'un bon label (comme Demeter ou Nature et Progrès) me permet à moi, simple petite cliente, d'être à peu près sûre de ce qu'il y a dans mon assiette. 

Le mieux dans tout ça est de cultiver ses légumes dans son propre jardin évidemment. Il faut en avoir la possibilité... 
Nous avons une toute petite production car nous sommes débutants avec un tout petit jardin mais nous ne désespérons pas. Je me renseigne beaucoup sur la permaculture dans un espace réduit. Petit à petit, j'agrandis les espaces cultivables et ne désespère pas de voir un jour toute ma famille manger exclusivement grâce au jardin!

mardi 11 décembre 2018

Préparer les fêtes en polluant le moins possible... Astuces et DIY.

Sapin home-made, récupération de branches dans les poubelles des magasins, petite cueillette en forêt (feuilles, glands...), bougies en cire d'abeille, calendrier de l'Avent cousu dans des chutes de tissu, petits lutins taillés dans des branches de bois (tutoriel de @mainsdelaine dans le si joli magazine "Libres"), bouquets de fleurs séchées, blanc de Meudon pour décorer les fenêtres, serviettes en tissus pour faire une belle table sans papier... 

Il y a de quoi s'amuser avec les enfants et se faire plaisir tout en obtenant un joli résultat sans polluer...  


Pour le sapin, il vous faut simplement quelques branches ou vieux tasseaux et de la ficelle, afin de les accrocher en forme de triangle et le décorer avec ce que vous avez chez vous (vieilles déco de Noël, branche récupérée, fleurs séchées...). 
Je vous en parlais ICI.

Pour les décorations des vitres, nous avons mélangé deux doses de blanc de Meudon (c'est une sorte de craie réduite en poudre, entièrement naturel et non toxique, on le trouve en magasin bio ou en magasin de bricolage pour une bouchée de pain) à une dose d'eau. 
On obtient ainsi une petite pâte souple comme de la peinture. Au doigt ou au pinceau, les enfants peuvent s'amuser et c'est très simple à effacer en cas de ratures (ça fait même briller les vitres ^_^).

Pour la table, on peut déposer quelques branches ou fleurs séchées au centre, des bougies de cire (explications ICI), des petits glands, des noisettes, des petits animaux en bois... 
Il est aussi chouette de découper des rondelles d'orange et de les faire sécher, c'est joli et ça sent bon... 
Je vous invite à fabriquer des petites serviettes en tissu avec des chutes ou des torchons, (je vous en parlais ICI).

Pour le calendrier de l'Avent, coudre des petites poches sur un carré de tissu n'est pas compliqué et durable. Je réutiliserai ce calendrier chaque année.