dimanche 16 mai 2021

Livre! Les petits pas ne suffisent pas!


Nicolas Hulot et Muriel Douru dans les petits pas ne suffisent pas! chez Rustica Éditions 👏🏻 

Très intéressant et accessible. 

À offrir et à faire circuler pour éclairer les consciences! 

Pas de morale juste des faits intéressants à découvrir ou à se rappeler…









mardi 19 janvier 2021

Bien isoler son intérieur pour un air sain et une moins grande dépense énergétique.



La façon dont on isole son logement est particulièrement importante. 
D'une part cela va permettre de moins consommer d'énergie pour le chauffer et de s'y sentir confortable, d'autre part cela a une incidence directe sur notre santé. 
On oublie souvent que les isolants nous entourent au quotidien et que même bien calfeutrés ils émanent des substances toxiques pour la plupart d'entre eux. Car malheureusement encore aujourd'hui les isolants majoritairement utilisés et vendus ne sont pas les plus sains. 

À éviter:
La laine de verre
La laine de roche
Le polystyrène

Les isolants les plus répandus sont la laine de verre et la laine de roche. On peut vous vendre de façon positive leur côté "naturel" car ils sont en effet minéraux, mais "naturel" ne veut pas dire "sain", comme l'amiante par exemple. 

La laine de verre utilise du verre de récupération et du sable siliceux tandis que la laine de roche provient de roches volcaniques comme le basalte. On a trouvé des traces de radioactivité dans cette dernière. 
Les deux sont difficilement recyclables, se tassent dans le temps (et perdent donc de leur efficacité) et sont facilement attaquables par les rongeurs. Elles sont très irritables pour la peau et peuvent provoquer des gènes respiratoires. 

Autre isolant très répandu mais synthétique et plus facilement reconnu comme polluant, le polystyrène.
Fabriqué à partir d'hydrocarbures, il est particulièrement toxique sous l'effet de la chaleur, dégageant des fumées extrêmement nocives en cas d'incendie. Il n'est pas du tout recyclable et devient un déchet très polluant. 

Recommandés:
Le chanvre
L'isolant métisse
La laine de mouton
Fibre de bois 

Le chanvre est une plante couramment cultivée en France, très résistante dont la culture ne demande ni engrais ni pesticide. C'est un matériaux respirant et régulateur de l'hygrométrie, totalement recyclable et réutilisable, il n'est pas attaqué par les rongeurs.
On en trouve facilement chez Bien Être et Matériaux
Il existe aussi des mélange chanvre/lin/coton extrêmement efficaces et faciles à manipuler. 

L'isolant métisse est un mélange de tissus récupérés par Emmaus. Très intéressant comme concept, tout est trié et effiloché en France après collecte. il s'utilise comme la laine de roche ou la laine de verre, poussière et irritations en moins. Seul bémol, il est constitué de 15% de polyester, synthétique et donc légèrement polluant mais qui n'a pas d'impact sur la santé à priori ni à la pause ni au quotidien.

La laine de mouton, si on part du principe que les moutons sont tondus délicatement (ce qui est rarement le cas) est intéressante car efficace, naturelle et saine. 
Elle offre une très bonne isolation thermique et phonique et n'est attaquée ni par les insectes ni par les rongeurs (idée reçue bien souvent). 

La fibre de bois est un excellent isolant thermique et acoustique, un peu poussiéreux à la découpe mais pas malsain.



jeudi 14 janvier 2021

Apprendre les tables de multiplication avec la technique de l'école Steiner


Je suis ravie de voir Raoul apprendre ses tables avec plaisir parce que ça n'était franchement pas mon cas enfant. 
Cette méthode est intelligente, ludique et efficace. 
Rien de rébarbatif et facile à réaliser avec des matériaux propres. 

Il vous suffira d'une planche ou d'un cercle de bois, de ficelle, de clous, d'un marteau et d'un crayon.
Suivez le déroulement comme sur les photos ci-après.

Ensuite, nous suivons avec un fil les clous en comptant à haute voix de 2 en 2, de 3 en 3... selon la table étudiée, et les enfants découvrent alors la forme qui se crée.
Ils aiment beaucoup ça, et petit à petit les tables rentrent dans leur tête! Simple et efficace.
















mardi 6 octobre 2020

Surconsommation de produits de mauvaise qualité venant de loin dans nos intérieurs.


On parle beaucoup des vêtements mais de plus en plus de marques de prêt-à-porter lancent une ligne « maison ». HetM, Zara, Monoprix... La qualité des produits n’est pas meilleure que celle des vêtements, fabriqués loin par des gens bien souvent mal payés et travaillant dans des conditions déplorables pour des objets qui seront vite obsolètes pour la plupart, voir cassés.
 

Bien sûr pas besoin de ces marques pour parler de « fast-déco » puisque de nombreux magasins spécialisés « maison » sont déjà tombés dans la mauvaise production et la mode éphémère depuis pas mal de temps. 


Je trouve flagrant cette sur surabondance d’objets d’intérieur, inutiles aussi parfois, mais en tout cas de très mauvaise qualité, quand on fait les encombrants... des objets très récents dans des matériaux plastiques ou agglo sont cassés, irrecupérables. Un gâchis improbable.

vendredi 25 septembre 2020

Consommation de livres


J'aime l'objet du livre, les pages, les photos, le papier...

J'opte la plupart du temps pour de l'occasion même si je suis tentée parfois de soutenir des petits libraires ou les musées.

À Paris:

Oxfam, dans le 14 ème, 61 rue Daguerre. Caritatif, en lien avec Oxfam donc. 
OFR, 20 rue du Petit Thouars. Pointu, la sélection est vraiment cool.
Gibert, dans le quartier latin. Fourni, avec plusieurs magasins, on trouve de tout, en quantité. 
Arioso, pour les partitions, rue de Rome à Paris.

Sur Internet je passe par Momox, un site très bien fait et fourni. 


dimanche 19 juillet 2020

Cultiver des aromatiques pour mieux consommer...




Sur plusieurs plans, cultiver une plante aromatique chez soi peut s'avérer une aide précieuse pour mieux consommer. 
Si vous avez un jardin, ça pourra être en pleine terre, mais sinon, en pot, cela marche très bien!

Tout d'abord, vous aurez une belle plante (lavande, romarin, thym, menthe, origan...), qui de surcroit sent bon et peut être assez facilement bio et sans engrais (moins facile quand il s'agit de plantes non comestibles). 

Ensuite, vous pourrez vous faire de délicieuses tisanes (notre mélange préféré, menthe-thym citronné) bio sans problème d'emballages...

Plus besoin non plus d'acheter des bouquets de fleurs, majoritairement issus d'une industrie vraiment polluante, générant des transports et la production de pesticides en masse.

Enfin, c'est une invitation à la bonne cuisine simple et saine. Une courgette, deux brins de romarin fraichement cueillis, un peu d'ail et d'huile... 

lundi 25 mai 2020

Construction d'une chambre avec matériaux sains.


Nous avons dû créer une chambre supplémentaire pendant le confinement car nous devons attendre un peu plus longtemps que prévu avant de pouvoir aménager nos combles. 
Sans budget consacré à cette pièce qui ne devait pas exister, nous avons fait au plus simple, au plus rapide et au moins cher tout en privilégiant des matériaux sains et de qualité. 

Pour la fabriquer nous avons utilisé du Fermacell, plaques exclusivement composées de plâtre et de fibres de cellulose issues du recyclage du papier. Le mélange de ces composants naturels additionné d'eau, est ensuite compressé et séché à haute température, pour obtenir une plaque d'une rigidité incomparable. On les installe à l'aide de rails, en métal ou en bois (plus insonorisant et moins polluant à la fabrication. On en trouve chez Bien Être et Matériaux). Pour isoler entre les deux couches de plaques Fermacell, nous avons utilisé la fibre de bois, moins couteuse et de qualité (mais on peut mettre de l'isolant métisse, du chanvre... Il existe maintenant une grande quantité d'isolant naturels efficaces). 
Pour la porte, nous voulions qu'elle puisse fermer et être suffisamment isolante d'un point de vue phonique puisque Raoul doit dormir dans cette chambre qui donne sur le salon/cuisine. Impossible de mettre un simple rail et une porte chinée comme nous l'avons fait pour la salle de bain. Pendant le confinement, le soudeur avec lequel nous travaillons d'habitude n'était pas disponible, pas de Bon Coin, peu de brocantes ouvertes, j'ai fini par écouter le conseil d'une amie pour cette porte métallique vitrée fabriquée en France chez Leroy Merlin. Elle est de bonne qualité mais j'ai été déçue par le fait qu'elle contienne, même en petite quantité, du MDF, matériau que je fuis car polluant à produire et contenant de la colle. Donc pas écologique, même pas très sain bien que nous l'ayons aérée beaucoup et aérons beaucoup notre maison de façon générale. Je conseille vivement de passer par un soudeur -ce que nous avions fait pour nos portes vitrées dans l'ancienne maison- qui vous fera une porte sans MDF, et que vous pourrez isoler avec de la fibre de bois par exemple. 
Pour la peinture, nous avons terminé notre pot de blanc Tassili Natura qui avait servi à repeindre les autres murs à notre arrivée ici. Je l'adore, elle est vraiment facile à utiliser, bien couvrante et saine. 











Pour ce qui est des meubles, nous avons réutilisé ceux que nous avions dans notre ancienne maison, sauf ce lit ancien en bois acheté sur Selency pour mettre le futon de Raoul en hauteur et pouvoir ranger sous le lit. 
La housse de couette est faite à  partir de nos anciens rideaux de lin que j'ai juste cousu l'un sur l'autre. La couette légère et lavable est en plumes et coton, labellisée OekoTex garantie sans traitement chimique.
J'avais écrit un article l'an dernier sur la literie saine que vous pouvez retrouver ICI.







mardi 31 mars 2020

Les activités à la maison...



Chaque jour on choisit avec Raoul une activité, bricolage, peinture, couture, tricot, film... à faire.

Deux recueils que j'adore et vous recommande, "l'enfant et la ronde des saisons", très beau livre (entièrement dessiné à la main) et hyper complet. On apprend à fabriquer des instruments de musique, des jouets mais aussi à coudre des vêtements ou à faire du jardinage... et "Jeux d'éveil pour votre enfant", 2-4 ans, mais on peut l'utiliser jusque 6/7 ans, pour fabriquer des bateaux en bois des déguisements ou des petits jouets comme ici la balançoire à poupées... Les enfants participent à la fabrication du coup.










Pour les films, on fait des petites séquences en stop motion (application Stop Motion sur l'Iphone) sur des idées de Raoul. 
On avait commencé à la rentrée par des animations de petits personnages en bois.
C'est un système de captures de moments immobiles (des photos donc ^_¨) qui s'assemblent et font un film... Très simple à utiliser, super résultat.





ce qu'on aime aussi, c'est regarder des livres d'artistes qu'on aime et de s'en inspirer ensuite. Le magazine Dada que reçoit Raoul tous les mois est super car il propose des activités aux enfants en rapport avec l'artiste ou le courant d'art traité dans le numéro. 




Je vous recommande deux sites pour des fournitures de qualité, majoritairement en matériaux naturels: Mercurius et Mômes et compagnie. Vous y trouverez aussi des jouets bien fabriqués. 

N'hésitez pas à aller aux Portes Ouvertes ou au marché de Noël des écoles Waldorf qui vendent un tas de fournitures de ce genre ou des petits jouets et objets déjà fabriqués par les enfants ou les parents.


samedi 14 mars 2020

Activité manuelle pour petits et grands: des étoiles Waldorf pour décorer les fenêtres...




J'ai toujours trouvé ces étoiles qui décorent l'école de Bambou et Raoul très jolies...

Je les pensais difficiles à faire et en fait c'est très simple et très satisfaisant pour les enfants!

Il vous faut:

- 8 papiers transparents format carré.
Je l'achète à l'école mais on peut en trouver chez Mercurius.

- de la colle (j'aime CELLE-CI, très propre, et efficace)




Comme pour la "cocotte", on marque les diagonales en pliant le papier en triangle des deux côtés, puis, on fait se rejoindre deux coins face à face.



Puis on plie les deux angles du haut sur la ligne de centre. 


Ensuite il suffit de coller ensemble les 8 pliages dans l'ordre des couleurs souhaité. Nous, on aime les classer de la plus chaude à la plus froide...