vendredi 1 mars 2019

Literie naturelle et saine!


Nous passons près de la moitié de notre temps au lit, il est important de s'entourer de matériaux confortables et naturels. 

Je suis toujours un peu choquée de tomber sur des couettes synthétiques dans quasiment chaque hôtel fréquenté, même luxueux.
Bien sûr, ces couettes sont légères, chaudes, faciles à laver mais elles sont issues d'une fabrication à base de produits pétroliers demandant beaucoup d'énergie pour leur fabrication, polluante. 
Et pour notre santé, cette matière imperméable et non respirante induit des effets de transpiration et de surchauffe durant le sommeil.

Pour les matelas, je recommande la laine (Ardelaine, très bien) ou le latex naturel (Green Sleep, chez Hacéa). 

Pour les couettes, Raoul a reçu pour son premier lit une couette en laine et soie achetée chez Hacéa, la même que nous (en plus petite ^_^). 
Ces couettes sont vraiment douces et légères, je les aime énormément. On se sent si bien dedans, la peau respire mais on a bien chaud. Le mix est parfait. Pour les gens sensibles à la laine il en existe tout en soie qui parait-il sont aussi très bien.
Si ces couettes vous intéressent, je vous conseille d'appeler le magasin Hacéa, son propriétaire est très calé et répond aux questions de façon très pointue et honnête.

Pour les oreillers, nous en avons en coton remplis d'épeautre et les enfants de millet. Nous les adorons, ils sont totalement addictifs et recommandés par notre ostéopathe. Vous en trouvez en magasins bio, chez Hacéa, et également sur certains sites comme Brindilles ou Bébé Au Naturel, mais vous pouvez aussi les fabriquer vous même (voir après).

Nous avons acheté nos draps en coton bio labellisés GOTS chez Hacéa (notre fournisseur "maison saine" préféré comme vous pouvez le constater). Ce label garantit que la qualité du produit est bonne, saine et que les travailleurs ont été respectés. Nous les prenons non teints, couleur naturelle. J'aime tout particulièrement, cela donne une ambiance apaisante et lumineuse aux chambres.

Le coton pollue parce qu'il demande une très grande quantité d'eau, le mieux est je pense de prendre des draps en lin non teints et labellisés. Je n'en ai pas trouvé à l'époque et n'en ai plus besoin mais je vous conseille de faire des recherches de ce côté là. Le chanvre aussi semble une bonne alternative. 
Et puis nous avions des draps en bon état 100% coton mais non bio que j'ai gardé parce qu'au final jeter pour acheter "clean" c'est quand même polluer... Alors quand ça n'est pas mauvais pour la santé, je garde. Les draps non labellisés, s'ils ont plusieurs années de lavage ne sont plus nocifs, vous pouvez les garder. 

Pour se faire une literie saine à moindre coût, on peut attendre les soldes, mais aussi acheter d'occasion, les draps surtout car comme ça, même non bio, ils ont beaucoup été lavé et sont débarrassés des teintures nocives. 

Ou encore, en prenant un petit peu de temps, les fabriquer. Vous pouvez trouver dans de nombreux magasins bio des paquets de graines pour oreillers, millet, épeautre, pour 9 euros. Ce sont des "recharges" pour oreillers. Mais en remplissant une ancienne taie en coton (et en la refermant bien en cousant serré) vous pouvez vous faire votre oreiller et économiser beaucoup. 

J'ai aussi trouvé le tutoriel de la fabrication d'une couette en laine que je trouve plutôt simple bien que long ICI

En achetant seulement les matériaux cela revient bien plus abordable. 

P.S: Pour les personnes allergiques, il semblerait que la laine et les plumes ne soient pas adaptés, il faudrait se tourner vers la soie, qui n'émet pas de particules et ne se désagrège pas dans le temps. De plus, elle est anti-acariens naturellement et thermorégulatrice. Le seul hic doit être son coût, forcément élevé. Deux fournisseurs connus: Couettes & Nature et Rêve de soie.

4 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'aime votre blog, mais cet article est vraiment too much pour moi ! Certes il y a beaucoup à revoir dans notre consommation, mais franchement non, on ne va pas revenir en arrière et se tricoter ses couvertures en laine, se coudre ses couettes ... il ne faut pas exagérer !!! Il y a aussi beaucoup de positif dans le synthétique qu'il ne faut pas renier : l'hypoallergénie ... Ensuite la légèreté et la chaleur !!! C'est ridicule de vouloir revenir 100 ans en arrière !!! Mes parents ont 75 ans et pour rien au monde ils ne reviendraient aux lourdes couvertures, couettes et oreillers en plumes de canard et j'en passe !!! Même les produits de soie sont fabriqués dans des conditions inhumaines de toutes façons !!! Au nom du zéro déchet et anti plastique on pourrait aussi si on suit votre voie : supprimer les pansements jetables et se faire des pansements avec de vieux linges sales, se faire des attèles médicales bien lourdes et blessantes en bois et métal ... Dans certains domaines on peut se passer de synthétique mais ce n'est pas universel, on a quand-même gagné en hygiène et confort avec le plastique et il ne faut pas l'oublier, demandez à vos grands-parents !!! Vivre comme Heidi n'est non seulement pas possible mais pas souhaitable !!!
    Emily.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour, une petite question : pour la base du lit, le matelas lui-même, vous achetez quoi (ou fabriquez quoi et comment) ?
    Merci !

    RépondreSupprimer
  3. Les oreillers en millet... Mmmh! UNE MERVEILLE!!!

    RépondreSupprimer
  4. La laine des matelas n'est pas allergisante puisqu'elle est emballée dans un coutil de coton, lui-même recouvert d'une alèse et d'un drap, donc si on l'entretient bien, aucun risque ! Et ses propriétés de thermorégulation sont nettement meilleures que celles de la soie. Pour les plumes, on peut les choisir stérilisées, elles sont alors anti-allergiques. Et tout ça restera dans tous les cas beaucoup moins toxique que tous les solvants, colles, agents blanchissants et autres mousses à base de pétrole (ou d'ammoniaque pour le latex) qui se désagrègent…

    RépondreSupprimer