lundi 21 janvier 2019

DIY: Un doudou serpent à partir de (vieilles) chaussettes!



On a toujours des chaussettes à recycler! Parce qu'elles sont trop usées, trouées, qu'il manque la seconde... 
J'avais depuis quelques mois un petit panier de chaussettes seules ou trop abimées pour être raccommodées. 
Quand Raoul a louché pour la énième fois sur le gigantesque serpent peluche de son copain, j'ai eu l'idée de lui en faire un avec ces fameuses chaussettes. 
Depuis le temps qu'il en rêve... 
Je lui ai proposé de le faire avec lui.
Il a trouvé l'alternative intéressante et était ravi de se mettre au travail. Et plus que ravi du résultat, il joue beaucoup avec.

Pour fabriquer ce serpent, il vous faut:

- 5 à 10 chaussettes
- Du fil et une aiguille ou une machine à coudre
- Deux boutons et un fil rouge (ou ruban)
- De quoi rembourrer: ici nous avons utilisé de la laine cardée naturelle (achetée comme toujours ICI) et découpé en petits bouts les morceaux de chaussettes restants. Ça marche très bien. 

J'espère que les dessins suivants seront assez clairs pour vous. J'ai également fait une petite vidéo. 
Pour la queue, il suffit de faire un noeud avec le haut de l'élastique de la chaussette qu'on aura coupé en deux, ou avec une ficelle.







dimanche 13 janvier 2019

Activité à faire en famille: des balles de laine de toutes les couleurs.



C'est une activité régulièrement pratiquée dans les écoles de pédagogie Waldorf. 

Je l'aime vraiment beaucoup car bien que très simple à réaliser c'est une véritable expérience pour l'enfant qui transforme seul une laine légère et mousseuse en une petite balle compacte et dure avec laquelle il pourra jouer longuement... 


Pour les réaliser, il vous faut:

- Une bassine d'eau
- De la laine cardée (je conseille celle de  chez Mômes et Compagnie, notre magasin de jouets et matériaux écologiques préféré)
- Du savon de Marseille (je conseille le Marius Fabre, vraiment naturel)



Faire une boule avec de la laine cardée de la couleur de votre choix. Nous prenons toujours de la laine naturelle -non teinte donc- pour commencer car nous en avons beaucoup d'avance. On utilise la couleur pour le dessus uniquement mais vous pouvez tout faire avec de la couleur...


Une fois la boule formée (grossièrement, cela reste très souple, c'est normal) plongez la dans la bassine d'eau puis essorez bien.
Recouvrez ensuite d'une petite couche fine de laine de couleur. Humidifiez. 


Recommencez 4 ou 5 couches (vous pouvez mélanger les couleurs pour des boules bicolores, tricolores etc.) comme cela, sans faire tourner la boule dans vos mains mais juste en la façonnant. 


Vous pouvez maintenant faire tourner la boule entre vos paumes de mains.


D'abord doucement, puis de plus en plus rapidement jusqu'à ce que la boule soit dure. 



 
Maintenant, vous allez savonner légèrement vos mains et faire tourner encore un petit peu la boule entre vos paumes.


En essorant régulièrement.


Vous obtiendrez une balle bien dure et bien solide.


Rincez-là à l'eau claire et votre boule sera prête pour jouer (en fait, un peu humide encore, mais Raoul a du mal à ne pas s'en servir directement... Elles sèchent rapidement).



samedi 5 janvier 2019

Manger bio, notre chemin.


Je sais que le sujet du bio est délicat et qu'il ne met pas tout le monde d'accord. 
Je ne cherche pas à convaincre, je vous explique simplement comment nous le vivons.

Je mange personnellement bio depuis que je suis adolescente, le Naturalia était situé juste devant la fac et j'y faisais mes courses chaque jour. Des choses simples et peu coûteuses, pommes de terre, légumes, lentilles, fruits, laits végétaux, céréales, poissons, oeufs, en très gros.
Mon mari mange bio aussi depuis qu'il est étudiant. Pour le goût des fruits et légumes avant tout me dit-il.

Aujourd'hui, nous avons fait du chemin. Naturalia ne nous satisfait plus comme avant, beaucoup d'emballages, une qualité très industrielle pour les fruits et légumes. 
Nous avions été ravis par l'ouverture d'un Bio C Bon juste en face de chez nous mais très vite déçus par le manque d'actions écologiques (surremballage, publicités polluantes...) et la provenance douteuse (très souvent lointaine et pas toujours bio) de leurs fruits et légumes.
Magasins locaux (Queues de Cerise à Issy Les Moulineaux pour nous) et BioCoop semblent les plus clean aujourd'hui à nos yeux. Chez eux nous trouvons de nombreux produits locaux et labellisés.
Aujourd'hui nous ne mangeons plus simplement bio, nous faisons attention aux emballages, aux provenances, du local le plus possible et aux labels, Demeter, Nature et progrès étant gages de qualité supérieur. 
Il est vrai que ces labels se paient et que certains producteurs ne veulent/peuvent pas investir mais font quand même bien les choses. 
Malheureusement, le monde dans lequel nous vivons étant devenu tellement cracra qu'un bon label (comme Demeter ou Nature et Progrès) me permet à moi, simple petite cliente, d'être à peu près sûre de ce qu'il y a dans mon assiette. 

Le mieux dans tout ça est de cultiver ses légumes dans son propre jardin évidemment. Il faut en avoir la possibilité... 
Nous avons une toute petite production car nous sommes débutants avec un tout petit jardin mais nous ne désespérons pas. Je me renseigne beaucoup sur la permaculture dans un espace réduit. Petit à petit, j'agrandis les espaces cultivables et ne désespère pas de voir un jour toute ma famille manger exclusivement grâce au jardin!

mardi 11 décembre 2018

Préparer les fêtes en polluant le moins possible... Astuces et DIY.

Sapin home-made, récupération de branches dans les poubelles des magasins, petite cueillette en forêt (feuilles, glands...), bougies en cire d'abeille, calendrier de l'Avent cousu dans des chutes de tissu, petits lutins taillés dans des branches de bois (tutoriel de @mainsdelaine dans le si joli magazine "Libres"), bouquets de fleurs séchées, blanc de Meudon pour décorer les fenêtres, serviettes en tissus pour faire une belle table sans papier... 

Il y a de quoi s'amuser avec les enfants et se faire plaisir tout en obtenant un joli résultat sans polluer...  


Pour le sapin, il vous faut simplement quelques branches ou vieux tasseaux et de la ficelle, afin de les accrocher en forme de triangle et le décorer avec ce que vous avez chez vous (vieilles déco de Noël, branche récupérée, fleurs séchées...). 
Je vous en parlais ICI.

Pour les décorations des vitres, nous avons mélangé deux doses de blanc de Meudon (c'est une sorte de craie réduite en poudre, entièrement naturel et non toxique, on le trouve en magasin bio ou en magasin de bricolage pour une bouchée de pain) à une dose d'eau. 
On obtient ainsi une petite pâte souple comme de la peinture. Au doigt ou au pinceau, les enfants peuvent s'amuser et c'est très simple à effacer en cas de ratures (ça fait même briller les vitres ^_^).

Pour la table, on peut déposer quelques branches ou fleurs séchées au centre, des bougies de cire (explications ICI), des petits glands, des noisettes, des petits animaux en bois... 
Il est aussi chouette de découper des rondelles d'orange et de les faire sécher, c'est joli et ça sent bon... 
Je vous invite à fabriquer des petites serviettes en tissu avec des chutes ou des torchons, (je vous en parlais ICI).

Pour le calendrier de l'Avent, coudre des petites poches sur un carré de tissu n'est pas compliqué et durable. Je réutiliserai ce calendrier chaque année.















samedi 8 décembre 2018

Geste simple #4: S'inscrire à la bibliothèque


Marchez pour le climat en allant à la bibliothèque! 

Le petit geste simple, qui n’empêche pas de s’offrir de temps en temps de très beaux livres précieux, ceux qu’on garde, lis, relis, transmet à la génération suivante...

Mais pour les livres documentaires de Raoul, les histoires d’ado de Bambou, les livres audio, les bandes dessinées et les romans... Biblio!

Aujourd’hui Raoul a choisi des « où est Charlie? » typiquement le livre qui coûte cher et ne sert pas longtemps car une fois qu’on a trouvé tout le monde... On s’en fiche un peu. Quelques jours donc! 

En revanche, ce livre « La maison » sur cette photo est très beau et poétique. 
C’est une maison qui nous raconte sa vie, longue de plus de 300 ans, jolis dessins à l'appui... Fascinant. 
On aura du mal à le rendre celui-ci, alors on se l’offrira peut être à une belle occasion!

Ce qui m'amène à vous dire qu'en plus, grâce à la bibliothèque, on fait de belles découvertes. 
La nôtre est vraiment très bien, gratuite à 100%, les bibliothécaires sont serviables, on peut faire nos demandes, nous sommes écoutés très rapidement la plupart du temps. Site internet parfaitement fait et en plus, pour tout inscrit à la bibliothèque, ARTE VOD est en accès gratuit et illimité de notre maison. Ce qui fait que nous avons accès en plus à de très bons films et documentaires. 


dimanche 25 novembre 2018

Geste simple #3: Ne pas acheter de sapin pour Noël



Je pense que ce geste n'est pas si simple que ça pour ceux qui y sont habitués. 
L'arbre est un fort symbole de Noël et je comprends ceux qui comptent dessus pour l'ambiance magique à la maison.

Cependant, on découpe beaucoup trop de sapins pour les fêtes, c'est certain, et cela pollue beaucoup.

J'ai moi même d'abord cherché à garder un sapin, en achetant un sapin en pot, je pensais le faire grandir et le décorer chaque année autour des fêtes. 
Malheureusement ça n'a pas été si simple. 
Deux années de suite, notre sapin n'a pas tenu... Pourtant bien acheté, chez un pépiniériste, bonne qualité etc. Si on veut le garder dedans, c'est difficile de faire survivre longtemps un sapin qui a passé un mois au chaud. 
On a alors essayé de le décorer en le laissant devant la grande fenêtre, dehors... Ça n'a pas marché non plus.

Du coup, cette année, nous voulions fabriquer notre propre sapin sans rien acheter. 
Il nous restait des tasseaux, il nous suffisait d'ajuster à peu près leur largeur, de les attacher à de la ficelle les uns aux autres et le tour était joué. 
Sincèrement, avec des bougies en cire d'abeilles et une branche de sapin découpée et installée joliment, l'ambiance de Noël est bien entrée dans notre maison! Vous pouvez trouver une branche dans les poubelles des pépiniéristes ou même dans la forêt. Une petite branche suffit à faire un très bel effet en la découpant.
J'ai ressorti les vieilles petites boules parce que Raoul adore quand ça brille, quelques animaux de sa chambre, une étoile en bois...  
Il nous reste encore à cueillir de l'eucalyptus dans le jardin et à aller chercher la vieille guirlande led à la cave.




samedi 6 octobre 2018

Geste simple #2: Utiliser une gourde plutôt qu'une bouteille en plastique




Éviter d’acheter des bouteilles en plastique -surtout les minuscules, quotidiennement- a un très grand impact sur la préservation de notre planète. 

Une gourde par personne, de l’eau du robinet (filtrée chez nous) et le tour est joué. 
Les enfants sont très attachés à leur gourde et adorent la savoir près d'eux. 
Je les lave chaque soir avec une goutte d’eau bouillante, un peu de savon de Marseille sur le goulot et, à l’envers toute la nuit pour sécher... 
Simple et vraiment efficace. 

Celle-ci est en inox (nous l’avons achetée chez Day By Day, magasin de vrac, marque Kleankanteen, excellente qualité).







mardi 2 octobre 2018

Du vinaigre de cidre pour soigner ses cheveux




J'ai découvert les bienfaits du vinaigre de cidre dans un article du magazine Rebelle Santé
J'aime beaucoup ce magazine engagé, qui fourmille de bonnes idées, de recettes, d'articles très intéressants autour de la santé au naturel. 
Le vinaigre de cidre est excellent pour la santé, en salade, mais il est aussi bien utile dans la salle de bain, si, comme moi, vous préférez les produits naturels bruts et efficaces aux produits industriels.

Ici donc, il suffit de mettre un centimètre de vinaigre de cidre dans le fond d'un petit pot puis d'ajouter de l'eau. 
On peut, si on n'aime pas l'odeur, ajouter 2 gouttes d'huile essentielle de lavande. 

Versez sur les cheveux après avoir rincé le shampoing, ils seront forts et très brillants après pour plusieurs jours. 
Je sens que cela renforce mes cheveux et qu'ils graissent moins vite, ainsi je peux bien espacer les shampoings.



dimanche 23 septembre 2018

Geste simple #1: faire moins couler l'eau de notre robinet et la récupérer


On y pense peu et pourtant... 
On agit souvent comme si l'eau du robinet était infinie. 
Je me suis rendue compte que même si je fermais le robinet pour laver mes dents, il restait plein de moments où l'eau coulait beaucoup trop. 
En rinçant mes mains ou en lavant des fruits et légumes, en lavant une casserole trop sale pour le lave-vaisselle, je faisais couler mon robinet bien plus que besoin. 
J'ai alors investi dans une petite bassine (on en trouve de très jolies en émail pour quelques euros sur les vide-greniers...) pour mettre dans mon évier. 
Je fais tremper mes fruits et légumes plutôt que de les laisser sous l'eau coulante. 
Je prends soin de récupérer l'eau de lavage de mes mains ou des brosses, pour faire tremper une casserole à dégraisser par exemple... Etc. 
C'est très simple et nous économisons des litres d'eau par jour.