lundi 23 juillet 2018

Petite poupée en laine et coton, facile à réaliser en famille...


À l'école, la couture est abordée dès le jardin d'enfants. Je trouve ça formidable. La possibilité de créer est infinie... Et, garçons comme filles y trouvent une très grande satisfaction.

Voici ce que nous avons réalisé à six mains, avec Raoul et Bambou.

Pour le réaliser à votre tour, il vous faut:

- du tissu en coton 
- de la laine pour rembourer
- une aiguille et du fil
- de la feutrine de laine pour les vêtements et le chapeau (enfin vous pouvez utiliser du simple coton ou du lin...)
- des fils de couleurs pour faire les expressions du visage ou des crayons. 
J'ai utilisé ici des crayons aquarelles qui tiennent pour l'instant, mais je ne sais pas dans le temps. 

Cette réalisation est assez simple. 
Je dessine un contour de corps au crayon sur le tissu, puis le découpe. 
Je double l'opération afin de coudre ensemble les deux contours de corps sur l'envers pour les retourner et obtenir une couture invisible.

Pour le costume nous avons simplement dessiné puis découpé par dessus la poupée un costume à sa taille, puis pour le chapeau pointu coupé un triangle au diamètre de la tête sur le côté bas, puis cousu en cône. 





dimanche 24 juin 2018

Fabriquer une comète... Jeu à lancer, 3-8 ans


Ces petites "comètes" sont faites par les parents et les enfants puis vendues pendant la fête d'été à l'école. 
Faciles à réaliser, les enfants jouent à les lancer ou encore à jongler avec pendant des heures.

Pour les réaliser, il vous faut:

- Des petits sachets en tissus (cousus ici dans des chutes, par les enfants)
- Du sable ou du millet
- Des rubans (ici des chutes de biais, ça marche aussi avec des lamelles de tissus ou du papier crépon)
- De la ficelle

Il faut:

- Remplir à moitié le petit sachet de millet ou de sable.
- Fermer avec la ficelle en insérant le ruban plié en deux pour former deux brins longs d'environ 1 mètre, et les laisser flotter.
- Former une petite poignée au bout de la ficelle.

Et voilà... 










 

vendredi 15 juin 2018

Consommer sainement: nos fournisseurs préférés


En réponse à certains de vos messages, je vous avais promis de faire un article sur nos différents fournisseurs écolo et sains. 
J'en parle parfois au détour d'un post, en réponse à une photo sur Instagram mais vous ne les lisez pas à tous les coups et cela se perd dans la masse. 

Voici donc les fournisseurs qui, après moult recherches et enquêtes avec mon amoureux et nos amis -pour éviter de finir chez les gros pollueurs menteurs que sont Zara, h&M, Monoprix, Gifi, Casto et compagnie- sont sortis du lot. 
Alors j'explique souvent qu'il y a encore trois ans, quand Zara ou Muji marquaient que leur t-shirt était en coton bio, je les croyais. J'en suis revenue en découvrant qu'au delà du coton bio, la teinture que l'on applique sur les tissus est la plus importante à contrôler car si le coton est qualifié de bio la teinture elle peut être super cracra (c'est con hein!). Sans parler du pays de fabrication... 
Et on peut l'appliquer à tout, aux jouets en bois. Oui mais quel bois? Et la peinture? Et où sont-ils produits? Parce que c'est lourd un jouet en bois, bonjour le bilan carbone...

On progresse, on comprend, on devient exigeants, on se fait de moins en moins avoir.
Et c'est du coup très compliqué de trouver de bons articles sur toute la ligne.
Avant toute chose donc, le seconde main -trocs de copines, vide grenier et BonCoin- reste la meilleure solution. 

Vous allez voir que les prix sont un peu plus élevés qu'en grande distribution mais je pense qu'en achetant moins mais mieux on s'en sort très bien.

Literie
Les enfants ont des matelas Futaine en coton bio faits en France et labellisés GOTS, excellente qualité et couchage ferme.
Pour les parents, le matelas en laine Ardelaine est parfait. 100% naturel et fabriqué en France lui aussi. 
Ces matelas ont un certain coût (matériaux nobles, fabrication artisanale française...) mais c'est un investissement à vie. Si vous comptez le montant des matelas de qualité standard, polluants et mauvais pour la santé achetés sur 30 ans vous arriverez à une somme plus élevée j'en suis convaincue.  

Les oreillers sont en millet pour les enfants et en épeautre pour nous. Une sensation très agréable, confortables et recommandés par notre ostéopathe. Déhoussables, on peut changer les graines (9 euros le sac de rechange) tous les 4/5 ans...

Les couettes
Nous avons choisi la marque Green Sleep, nous en sommes ravis. Moitié laine, moitié lin et recouverte 100% coton. Pas trop lourde mais pas trop légère, on ne transpire pas du tout dedans.

Linge de maison
Aquanatura pour les serviettes et les draps. 
Pour les torchons, j'en ai de très vieux en lin que j'aime mais en cherchant j'en ai trouvé des sains chez Ecodis ainsi que toute une gamme de petit outillage pour la cuisine en inox ou bois. 





Matériels de cuisine
Pour les poêles, nous avons depuis des années des poêles en acier de chez DeBuyer. Ce sont des poêles qui noircissent, se culottent et ne s'abiment jamais... Leur seul défaut c'est qu'elles sont très lourdes! Je dois prendre la grosse à deux mains pour pouvoir la soulever!
Les casseroles viennent de la Trésorerie, en inox et faites en France.
Pour tous ces produits, Hacéama petite tanière écolo préférée, dans le 14ème à Paris est très bien fourni
Le propriétaire est expérimenté, intelligent et adorable, de très bons conseils.

Pour les vêtements des enfants, ces six marques sont, selon moi, vraiment très bien, propres et proposant de jolies pièces:

Risu Risu: de très belles matières labellisées GOTS (je parlais de labels et de vêtements sains ICI). 
Gray Label: sains, confortables, simples et belles pièces. Ils ne font malheureusement pas les adultes.
Engel et Cosilana: En laine et soie, superbes sous-vêtements et pyjama que j'utilise parfois pour le jour. Malheureusement les bas se trouent au genoux assez vite parce que Raoul adore ramper et grimper ^_^... En même temps comme m'ont répondu mes copines, ce sont des sous-vêtements!
Disana: Merveilleuse collection de vêtements en laine bouillie super solide pour l'hiver. Comme j'ai regretté ne pas avoir connu cette marque quand Raoul était tout bébé...
NilsHappyToSeeyou: Une marque française qui fait très attention aux matières et aux encres.




Pour les adultes
Je vais surtout sur des sites allemands comme HessNatur ou Hansnatur que j'adore aussi pour les vêtements, chaussons, pyjamas des enfants et les jouets (je vous en avais déjà parlé dans d'autres articles...)
Sinon, à Paris, chez Altermundi, notamment pour la marque KnowledgeCottonApparel qui fait de jolis vêtements pour homme. 

Chaussures
Pour les chaussures, c'est compliqué, entre le cuir, les animaux, la qualité du tannage (chrome ou pas chrome) il y a de quoi s'arracher les cheveux un peu comme avec les encres pour les vêtements enfants.
KAVAT est pour l'instant la seule marque que nous avons trouvé vraiment clean, bien fabriqué et pas trop loin, en Suède. 



Les jouets
Mamoulia et MomesEcompagnie sont nos deux fournisseurs préférés qui regroupent tout ce dont nous avons besoin pour les jouets de Raoul sachant qu'avant tout on cherche sur les vide-greniers. 
Il y aussi les très jolis Encore Jouets, en direct de producteurs attentionnés. 



Ce qui m'ennuie le plus avec ces marques vêtements, chaussures, jouets, c'est que nous sommes obligés d'aller sur internet. Impossible, à part chez Mamoulia à Paris, le mercredi, qui a une chouette petite sélection (mais pas les chaussures, que, pour le coup, je préfère essayer avant achat).

Travaux, bricolage
J'en parlais ICI. Notre revendeur préféré est à Ivry dans le 92, Bien-être et matériaux
En plus de choisir des produits qualitatifs et vraiment écolo, ils sont de très bons conseils. 
Nous avons fait une partie de nos travaux seuls grâce à leurs conseils et leur soutient, dont notre mur en argile blanche et notre mur en liège dont nous ne sommes pas peu fiers ;). 
Pour les bricolages avec les enfants ou les restaurations de meubles, nous passons par chez eux également (ou chez Hacéa) et composons avec les nombreux pigments de couleur proposés.










lundi 28 mai 2018

Detox capillaire, shampoing naturel


Les shampoings sont responsables de beaucoup de pollution. Conditionnés dans des flacons en plastique, ils contiennent des produits chimiques, bien souvent polluants et malsains. 
Savoir les éviter est un grand pas vers une meilleure consommation... Et c'est simplissime!

Au choix, pour les remplacer, des plantes nettoyantes ou de l'argile: 

Le henné et le shikakai (plantes) et le rhassoul (argile). 
Vous en trouverez, en poudre, de bonne qualité, 100% naturelles, dans les magasins bio. 

J'ai une préférence pour le henné (neutre, si vous ne souhaitez pas colorer vos cheveux) et le rhassoul. 
Le shikakai me pique les yeux mais il fonctionne aussi très bien.

Ces poudres nettoient et renforcent vos cheveux. L'effet "propre" reste plus longtemps qu'un shampoing classique, on peut alors passer à un shampoing (ou deux quand on habite une ville polluée) par semaine, facilement, grâce à elles.

Pour faire son shampoing, c'est très simple. 
Il vous faut un petit pot avec couvercle. 
On le remplit au tiers de poudre d'une de ces trois plantes. On remplit le reste d'eau chaude, on referme bien puis on secoue fort.

Et voilà! C'est prêt!

Puis, comme pour un shampoing classique, on mouille ses cheveux, verse le mélange pâteux sur le cuir chevelu et masse.

Je laisse poser le temps de me laver le corps, deux ou trois minutes suffisent, puis je rince. 

Mes cheveux sont forts et brillants!











vendredi 25 mai 2018

Varicelle et bains d'avoine




On dit qu'il vaut mieux avoir avoir la varicelle avant 10 ans, plus légère et plus supportable. 
On doit l'appeler "maladie infantile" à juste titre.

Bilan pour Raoul: beaucoup de boutons, une légère fièvre et pas d'école...

Il a surtout beaucoup joué à la maison ou dans la forêt (à l'ombre des arbres pour éviter les marques de soleil), fatigué, mais ne s'est pas gratté, pas une seule fois! 

Voici notre expérience de guérison sans médicaments (notez bien que je ne suis pas du tout médecin ^_^):

Nous avons procédé à notre routine de nettoyage habituelle, fond de bain d'argile verte ou blanche dans l'eau et lavage à la main avec du savon de Marseille sur tout le corps. 
J'ai ajouté des flocons d'avoine en infusion 1/2 heure avant dans l'eau chaude du bain (en remplissant d'avoine une chaussette propre) pour ses propriétés anti-démangeaisons et il 
me semble que cela a vraiment bien marché. 


Raoul boit aussi du lait d'avoine tous les matins, de façon régulière, j'en ai donné un petit peu plus pendant sa varicelle, au goûter et le soir au coucher également.

Cela fait une semaine que les boutons sont sortis, ils sont aujourd'hui secs et propres. Raoul semble moins fatigué et la légère fièvre a totalement disparu. 

dimanche 13 mai 2018

DIY: Des maisons comme Junya Ishigami



Nous nous sommes inspirés du si bel univers de Junya Ishigami, en ce moment exposé à la Fondation Cartier pour créer avec Raoul des petites maisons.

Pour cela nous avons récupéré des morceaux de papier et des allumettes usagées, fabriqué de la colle grâce à l'eau de cuisson de notre riz (idée trouvée dans le très joli livre Idécologie) et de la pâte auto-durcissante (recette toute simple et naturelle trouvée ICI). 



























Raoul a adoré et a d'autres projets en tête. Un arbre, un immeuble tout en hauteur, des petits personnages en papier à vélo... ^_^



Cet architecte a une démarche particulièrement intéressante et poétique. Il met en avant la singularité des êtres humains pour faire en sorte que les bâtiments soient adaptés à leurs besoins et leurs envies.
L'école et le jardin d'enfants sont incroyables, les enfants peuvent grimper sur les murs, les espaces de vie sont ludiques et beaux. 
Aussi, ses oeuvres se marient parfaitement avec la nature... Souvent entourées d'éléments naturels, situées au beau milieu d'une étendue d'eau ou entourées d'arbres.
J'ai trouvé dommage qu'il n'utilise pas de matériaux plus sains et plus innovants sur le plan écologique. Junya Ishigami est un jeune architecte, j'étais persuadée qu'il travaillait plus dans le respect de la nature... Il y a beaucoup de béton et je n'ai pas aimé le voir déplacer des arbres pour les aligner autrement juste pour une valeur esthétique. S'il sauvait des arbres mal placés, à la limite mais là je ne pense pas (si je me trompe dites le moi!)...

Son travail n'en reste pas moins magnifique et inspirant.